• Expo: Is life good ? sept/octobre 2018

    Bibliothèque Levi-Strauss  -  41, avenue de Flandre   75019 Paris  -  Métro Jaurés/Riquet

    mardi  13:00 à 19:00  -  mercredi  10:00 à 19:00  -  jeudi  13:00 à 19:00  -  vendredi  13:00 à 19:00  -  samedi  10:00 à 18:00

    EXPO du 15 septembre au 31octobre 2018

    https://quefaire.paris.fr/56848/is-life-good-architectures-paris-nord-bruno-hermet

    https://www.facebook.com/events/284492805478201/

     

     Expo: Is life good ? sept/octobre 2018

    Expo: Is life good ? sept/octobre 2018

    Expo: Is life good ? sept/octobre 2018

    Expo: Is life good ? sept/octobre 2018

    Expo: Is life good ? sept/octobre 2018

    Expo: Is life good ? sept/octobre 2018

    Bruno Hermet, sérigraphies

    Jean Nespo, textes

     

    Is life good ?

    Un portrait empathique d’un paysage urbain imposant.

     

    Concernant l’exposition

    Le travail présente des sérigraphies sur plaques offset (format 50x60cm et autres formats)
    accompagnés des poèmes courts et puissants de Jean Nespo sur le quartier nord de la Chapelle à Paris 18 ème.
    Le périmètre,  situé entre la rue de la Chapelle, la rue de l’Evangile et le boulevard Ney,
    forme un triangle enclavé entre les voies ferrées des gares de l’Est et du Nord.
    Quiconque s’y aventure découvre cet univers urbain, à la fois touchant lorsqu’il s’agit des programmes
    de logements sociaux autour du jardin Rachmaninov, au style de façades si démonstratif,
    sorte d’architecture-jouet, qu’effrayant et poétique lorsque l’on se retrouve face à ces immenses friches
    industrielle de Chapelle Evangile, aux entrepôts Calberson Ney, gigantesque cube noir surmonté
    d’une rampe interminable ou au boulevard Ney, espace public hors échelle humaine .... 
    Les compositions s’appuient sur une réalité quotidienne ressentie d’un espace,
    d’une perspective, d’une façade que je triture pour faire naître une réalité à la fois révélée et métamorphosée.

     

     

    L’artiste

    Pour l’architecte-paysagiste que je suis, l’analyse sensible du site est une étape importante
    des études que je réalise.
    Le site est ici aussi le point de départ de ce travail artistique.
    Mon parcours m’a amené depuis un peu plus de 4 ans à des recherches, des expérimentations
    et des réalisations picturales autour «du lieu» à l’échelle de la rue, du quartier, de la ville,
    de la campagne, d’un lieu imaginaire... (Littoral, architecture, façades...)
    Les outils utilisés pour recueillir les données graphiques ou sonores sont le croquis sur le vif,
    la prise de vue photographique, la prise de son in situ. Puis en laboratoire, j’élabore les photomontages
    qui seront réalisés au travers de procédés photographiques comme le cyanotype et la photographie pigmentaire,
    la sérigraphie, la peinture, les résines … sur des supports tels que le papier, le métal, le tissu, le PVC et le bois.
     

     

    Le poète

    Il ne m'est pas facile d'écrire sur l'imaginaire d'un autre sans éviter le descriptif, la paraphrase.
    L'image a tendance à m'envahir, me taire, me stupéfier, me déborder par sa polysémie.
    Chacun lit une image, un texte à sa façon. Autant de témoins, autant de vérités.
    Si les sérigraphies de Bruno m'interpellent c'est qu'elles dépassent de loin, et heureusement,
    la réalité du quartier La Chapelle. Elles m'interrogent sur la manière dont les politiques et les urbanistes
    transforment notre paysage urbain. Habitant ce quartier depuis 1975, je l'ai vu se transformer peu à peu,
    perdre son côté village, sa mémoire, son âme. J'ai vu disparaître les petites maisons,
    les bâtiments de trois étages, leurs arrière-cours, leurs friches, leurs ateliers, leurs petits commerces
    ainsi que leurs habitants pour faire place à des « supermarkets », à des tours horizontales ou verticales
    aussi hygiéniques et fonctionnelles qu'une cuisine équipée et aussi rutilantes que l'urinoir de Duchamp.
    Et l'homme là-dedans où est-il ? Comment y vit-il? Y est-il heureux ?
    C'est ce qui m'intéresse avant tout. « IS LIFE GOOD ? ». De quelle ville rêvons-nous ? A vous de voir.
    Tout texte suppose, un squelette, une architecture. Mon parti pris textuel, entre autres, est d'éviter
    au plus les effets de manche « poétiques », de bousculer au mieux se peut les rigueurs syntaxiques,
    de s'éloigner du bavardage par l'ellipse et la précision du mot ou de l'image choisie.
     

     

    Exposition du 15 septembre au 31 octobre
    Vernissage le samedi 15 septembre à 15h, dans le cadre de la fête de rentrée culturelle de la bibliothèque. Présentation de l’exposition par Bruno Hermet et Jean Nespo le samedi 22 septembre à 16h.